Allons empaler Vlad

https://i1.wp.com/www.examiner.com/images/blog/wysiwyg/image/castlevania_logo.jpg?resize=225%2C135

Pour une fois, je ne vais pas parler d’un jeu en particulier, mais d’une Saga : Celle de Castlevania (et pas Castelvania comme je le lis trop souvent). Castlevania, c’est un jeu de plateforme en scrolling horizontal, librement inspiré du roman de Bram Stroker, Dracula. Sorti au japon, sous le titre Akumajou Dracula (Littéralement, Le Demoniaque Château de Dracula), en Europe, il sortira sous le titre Castlevania qui est en fait la contraction de Castle of Transylvania. Il s’agit d’une des plus grosses licences de Konami, qui a déjà sorti 29 jeux de la licence, allant de Vampire Killer sur MSX2 jusqu’à Lord of Shadow sur 360/PS3, qui est un reboot de la série (Il est d’ailleurs probable que la 30eme opus sera la suite de LoS). Dans cet article, nous allons surtout nous pencher sur les épisodes Famicom/Nes/GB/Snes/Genesis. Nous aborderons les épisodes RPGs, qui ont commence avec Symphony of the Night dans un prochain article.

On y incarne au fur des épisodes des membres du clan Belmont. Chasseur de vampire depuis le 11eme siècle, et porteurs du puissant fouet « Vampire Killer », crée par l’alchimiste Rinado Gandolfi, et offert à Léon Belmont. Leur mission est de préserver le monde en empêchant le seigneur Dracula de le conquérir avec son armée de démons et de morts-vivants. Bien que chaque aventure soit unique, nous y rencontrons souvent les mêmes ennemis : Squelettes lanceurs d’os, chevaliers squelettes, zombies, wargs, yeux volants, … et les mêmes boss : Golem de Pierre, Créature de Frankenstein, Chauve -souris géante, Momie, Camillia, la Mort, et bien sur, le Saigneur Dracula.

https://i0.wp.com/win.webxprs.com/blog/wp-content/uploads/2007/castlevania/castlevaniaNES2.jpg?resize=300%2C225

{C}

Il s’agit sinon de jeux de plateforme-action en scrolling horizontal, découpés en niveaux (Entre 4 et 15 selon les jeux, et les consoles) avec un boss à la fin de chaque niveau. En plus de leur fouet, les Belmont peuvent utiliser dagues, eaux bénite, croix boomerang, ou encore haches de lancer, pour vaincre leurs ennemis. A noter que ces armes secondaires consommes des « cœurs » que vous pourrez récolter en détruisant les chandeliers, et autres candélabres que vous trouverez sur votre chemin. Vous pourrez aussi trouver cuisses ou poulets entiers cachés dans les donjons, qui sous serviront à vous régénérer (Et la, c’est la question que tous se posent : En quoi manger peut vous faire régénérez vos blessures ?) Et c’est la que vous rencontrez l’ennemi juré des Belmonts, les escaliers. Car, dès lors que vous commencez à monter un escalier, vous vous déplacez à la vitesse d’un escargot apathique, et vous ne pouvez plus en descendre à moins d’arriver à un de ses bouts. Impossible de sauter, ce qui vous laisse impuissant très (trop) souvent aux attaques de vos ennemis. Les sauts sont aussi assez aléatoires, car vous ne pouvez pas contrôler Belmont en plein saut, contrairement à un mario ou à un  megaman, ce qui vous place très souvent en danger, soit de mort, en vous jetant dans un trou, soit d’une blessure que vous ne pourriez éviter. Heureusement, ces défauts ont été corrigés par la suite dans les opus Super nes. Une autre difficulté, vient du fait que vous êtes limite en temps pour finir chaque niveau, et si vous avez un peu de marge, vous n’avez quand même pas trop de temps pour flâner dans les donjons, et devez assez rapidement foncer vaincre le boss du niveau.

https://i0.wp.com/usagi3.free.fr/IMG/jpg/super_castlevania_iv.jpg?resize=300%2C225

Il s’agit pour moi d’une des meilleures licences du jeu vidéo 8/16 bits, qui n’a que très peu veilli (Avec Metroid, qui possède le même système de vue). Par contre, quelque soit l’opus, ils sont extrêmement durs, et l’absence de sauvegarde (même si certains ont un système de mot de passe) oblige à faire le jeu d’une traite (Ou de laisser sa console allumée) Je le conseille tout de même aux fans de jeux d’action, qui veulent un vrai défi. A noter qu’il existe sur Wiiware, un remake de Castlevania’s Adventure, le premier opus sur Game Boy.

+ Les Plus

– Les Moins

+ Des musiques superbes (Qui ne connait pas Vampire Killer ?)

+ Un scenario simple, mais qui accroche de suite

+ Le plaisir de pouvoir tuer Dracula, encore et encore

– Une Difficulté très relevée

– Une répétivité dans les ennemis.

– Une maniabilité plutôt perfectible

https://i2.wp.com/images.wikia.com/castlevania/images/8/80/Cv2-offart9.jpg?resize=500%2C375