Zombies on the Beach
760592011DI7.jpg

Dans un décor idyllique, Un ile tropicale dans le pacifique, une invasion de zombie vient de commencer. C’est alors votre rôle en tant que survivant d’aider les autres, et de trouver le moyen de quitter l’ile. C’est sur ce scenario ultra-classique, vu et revu que commence Dead Island.

Vous pouvez y incarner 4 personnages, ayant chacun leur spécialité: Xian,  qui se bat aux armes tranchantes, Purna spécialiste des armes a feux, Sam B spécialiste des poings et des armes contondantes, et enfin Logan spécialiste des armes de lancers.

Nous avons à faire à un FPS classique dans un monde semi-ouvert, avec des ajouts de RPG (à la manière d’un Fallout). Je l’ai testé sur 360, je ne m’avancerais donc pas sur la maniabilité clavier/souris, mais la prise en main est assez simple et intuitive sur manette. On sélectionne nos armes en maintenant RB/R1 et en sélectionnant dans notre inventaire (A noter que la taille de l’inventaire dépend directement de notre niveau). La prise de niveau fait aussi de gagner de nouvelles capacités ou des les améliorer (3 niveaux chacune, permettant d’améliorer les dégâts, la vie, ou l’endurance des armes, ou réduire la perte d’endurance, ou d’argent en cas de mort. Car dans Dead Island, vous ne pouvez vraiment mourir, mais la perte de votre barre de vie se payera en espèces sonnantes et trébuchantes, proportionnelle ment a votre magot actuel (Ce qui fait très mal vers la fin du jeu quand on peut perdre 2~3000$ a chaque mort). L’endurance de votre personnage est un point tres important à surveiller, car elle est consomme lorsque vous tapez, ou que vous courrez, et si vous avez le malheur de la laisser se vider entièrement, vous devenez alors complètement vulnérable pour au moins 10s. Il convient aussi de surveiller l’endurance des armes, pour éviter qu’elles ne se cassent, vous laissant alors plutôt dans l’embarras contre vos amis les zombies. Il est possible de réparer ses armes sur chaque plan de travail que vous rencontrerez, et, a l’instar de Dead Rising 2, il est possible de les crafter, et de les améliorer afin de les rendre plus mortelles et/ou plus résistantes pour le meurtre massif de zombies. On retrouve aussi dans ce jeu, les différents types de zombies, plus ou moins inspirés d’autres jeux: Coureur, Explosif, à lames, …

https://i1.wp.com/img.metro.co.uk/i/pix/2011/06/23/article-1308850386527-0CB3618C00000578-354601_636x373.jpg?resize=300%2C175

Le mode solo est plutôt sympathique, même si le scenario reste assez simple, et ne déroge pas au classique du film de zombie, c’est en multi-joueurs que la sauce prends, puisque l’on peut coopérer avec 3 autres joueurs afin de poutrer du zombie. A noter qu’en multi, le nombre de zombie est proportionnel aux nombres de joueurs, et leur niveaux sont directement en corrélation avec le niveau du meilleur joueur de la partie, il faut donc faire attention si on s’allie avec un joueur ayant un niveau beaucoup plus élevé que le sien, même si la récompense en expérience est souvent a la hauteur du défi.

Il s’agit pour moi d’abord d’un jeu pour fans de films de zombies (qui sont de plus en plus avec la retour de la tendance zombie) car le jeu reste assez répétitif, la plupart des missions étant d’aller a un point A, récupérer un objet pour le rapporter au PnJ demandeur ou protéger un PnJ en allant du point A au point B. Bref, il est à essayer, même si pour moi, il est à réserver aux fans de zombies.

+ Les Plus

– Les Moins

+ Un scenario classique, mais qui tient la route

+ Les armes destructibles et personnalisables

+ Le Multi à 4

– Les quelques bugs de Camera

– La répétitivité des missions « coursier »

– Les zombies un peu trop copiés sur les autres jeux (L4D …)

Games_Dead_Island_031641_.jpg