Do you Want to Build a City ?

https://i2.wp.com/letsplay24.de/wp-content/uploads/SimCity-Logo-PNG.png?resize=300%2C60

Sorti le 8 Mars dernier, il s’agit du 5eme opus d’une série commence en 1989, plutôt attendu par les fans de gestion de villes virtuelles. Malgré les différents heurs auquel s’est frotté le titre à son lancement, je vais essayer de vous donner un avis objectif.

https://i0.wp.com/img1.lesnumeriques.com/news/25/25706/SimCity_Las-Vegas.jpg?resize=300%2C168

Le système de base n’a pas beaucoup change depuis la premier version de 1989, il faut toujours construire zones résidentiels, commerciales, et industriels pour attirer les habitants, ainsi que les différents services publiques comme les postes de police, les pompiers, ou encore les écoles. La vraie différence avec les précédents opus est la réduction des zones aménageables par ville, passant à 4 km², chacune faisant partie d’une région découpée en 3 à 10 zones constructibles, forçant ainsi à collaborer avec les autres villes de la région pour répondre aux besoins de tous nos habitants. Même s’il est possible de jouer entièrement par soi-même, le jeu nous pousse à collaborer avec d’autres joueurs en ligne. C’est la d’ailleurs où le bât blesse, si les autres joueurs de votre région ne gèrent pas correctement leurs villes, vous vous retrouverez avec des criminels qui partiront dans votre ville, ou la pollution pourront être poussée chez vous. Il est aussi possible d’acheter de l’électricité et l’eau à vos voisins, ce qui vous rends encore plus dépends d’eux, et qui peut vous mettre dans la panade si jamais ils suppriment leur centrales, ou carrément leur ville. Une autre différence avec les précédents Sim City, est qu’il n’est plus nécessaire de gérer ses tuyaux et ses câbles électriques, tout passant désormais par les routes, qui sont la colonne vertébrales de notre ville, car il est impossible de définir des zones RCI, sans qu’elles ne soient directement adjacentes a une route. Un autre inconvénient du mode Online est que toutes vos actions sont automatiquement enregistre sur le serveur sans possibilités de retour en arrière, ce qui laisse peu de place à l’expérimentation, et peut, malheureusement vous pousser à détruire une ville que vous auriez rate, sans possibilité de reprendre la construction à mi-chemin. Le jeu ajoute aussi des spécialisations de ville, qui sont aux nombre des 4: Spécialisation Minière, en fonction des ressources en pétrole, charbon, et  minerai de fer, Commerciale liée à la fois à la production de vos mines, et de votre industrie, Culturel, avec centre d’exposition et différents monuments réels, et enfin Jeux, avec les différents casinos. Notons aussi la présence de chantiers titanesques demandant 1.000.000$ et plus de ressources que n’importe quelle ville d’une région ne peut en produire/stocker, ce qui demande à chacun de participer afin de construire centrale solaire, aéroport régional, ou encore monument touristique.

https://i1.wp.com/img1.lesnumeriques.com/news/25/25706/SimCity_Tour-Eiffel.jpg?resize=300%2C168

C’est pourquoi je vous conseille de soit jouer en solo sur un région privée, quitte à construire 4 ou 5 villes afin de pouvoir tout créer, soit de jouer avec des amis réguliers avec qui vous pourrez échanger conseils et tactiques pour optimiser votre région. Bref, c’est un bon jeu, que je vous conseillerai d’acheter dans un mois au minimum, afin qu’EA résolve leurs différents problèmes de serveurs.