Killa iz Dedo!

https://i0.wp.com/www.thefashion-geek.com/wp-content/uploads/2013/04/killer-is-dead-logo.png?resize=300%2C167

Jeu sorti en Août 2013 sur PS3 et 360, Killer is Dead est le dernier jeu de Suda 51 (Go-ichi), papa de très célèbre No More Heroes, Lolipop Chainsaw et Killer 7. Nous avons de nouveau à faire à un beat’em All sanglant et nerveux à souhait.

https://i1.wp.com/img1.lesnumeriques.com/news/27/27968/Killer-is-Dead_03.jpg?resize=300%2C168

Nous y incarnons Mondo Zappa, une tueur a gage, qui travaille pour une societe gouvernementale dont le but est de traquer et tuer des criminels. Pour cela, Mondo est équipé d’un sabre, ainsi que de son bras bionique, pouvant se transformer en mitrailleuse, lance-glace, perceuse, ou canon lourd, afin d’exterminer tous les ennemis. Tout comme dans Bayonetta, une esquive parfaite permets de ralentir le temps, et d’enchaîner un combo a l’épée, n’ayant rien a envier a Metal Gear Rising. Nous retrouvons un peu le même type de niveau que dans No more Heroes, avec des longs couloirs, remplis d’ennemis à tuer avant d’arriver au boss, qu’il faut exterminer avec style pour compléter le stage. Le jeu ne possède que 13 niveaux, et se finit donc assez rapidement (6~7h), même si pour avoir tous les succès il est nécessaire de finir chaque stage dans les 4 niveaux de difficultés. Tout comme No More Heroes, on récolte de « l’argent » sur les ennemis, ici représenté par des cristaux jaunes, qui permettent d’acheter des améliorations d’armes, ou de techniques. Entre 2 stages, il est possible d’aller conter fleurette aux « belles » de mondo, dans un mini-jeu assez grotesque, mais amusant néanmoins, sachant qu’au bout de 3 RDV avec la même belle, nous avons droit a une petit scène sexy où le beau Mondo couche avec sa belle.

https://i2.wp.com/game-focus.com/images/screenshots/K/killer-is-dead/killer-is-dead-image-test-280813-01.jpg?resize=300%2C168

Au final, il s’agit d’un jeu court mais intense, qui ne plaira certainement pas a tous les monde, mais saura ravir les amateurs de beat’em all et du style de Suda 51, et de Killer 7. J’ai beaucoup aimé ce jeu, qui ne se prend pas forcement au sérieux, tout en ayant un scénario qui tient a peu près la route.

Les + Les –
+ Le Style graphique en cell-shading

+ Les gerbes de sang des qu’on tue un ennemi

+ Le doublage japonais très agréable

 

– Trop court- Niveau en couloirs

– Button Mashing

 

https://i2.wp.com/images.multiplayer.it/thumbs/images/2013/06/13/1371136462-1_jpg_1400x0_q85.jpg?resize=596%2C380