Let’s open the Gate

Sorti en 2009 sur 360 au japon, et développé par Nitro+ et 5pb, il a été traduit en anglais sur PC par Jast USA en mars 2014, puis édité sur PS3 et PSVita en Juin 2015. Il s’agit d’un Visual Novel de Science fiction contemporain, se passant dans le quartier de  Akihabara au Japon. On y suit la vie de Okabe Rintaro, dit « Hououin Kyouma », scientifique fou auto-declaré, dont le but (faux) but est de vaincre « l’Organisation ». Pour cela, il a créé le « Futur Gadget Lab », dont les membres sont lui-même, Mayuri « Mayushii » Shiina, son amie d’enfance, et Hashida « Daru » Itaru, un hacker de génie. Un jour de Juillet où il allait à une conférence sur les voyages temporels, il est témoin malgré lui d’un meurtre, et en cherchant à avertir par mail Daru, il se retrouve projeté dans un autre espace-temps où ce meurtre n’a pas eu lieu. En suit alors un aventure pour découvrir ce qu’il s’est passé, et pour maîtriser les voyages dans le temps.

SG_3

Comme tout visual novel qui se respecte, l’histoire est raconté via le texte (en anglais), et chaque protagoniste est doublé en japonais (pas de Version anglaise), les différents choix de l’histoire s’effectue via des mails/appels que l’on reçoit sur notre téléphone, et auxquels on a le choix de plusieurs réponses. Le jeu comporte 6 fins différentes, et demande un minimum de 30h de lecture attentive pour les atteindre (même si 4h suffiront aux tricheurs qui passeront tous les dialogues) Il s’agit d’un oeuvre passionnante, qui m’a tenue en haleine tout du long, même si les 5 premiers chapitres paraissent un peu long avant que le twist scénaristique ne lance réellement l’histoire. Je le conseille à tous les gens qui n’ont pas peur de lire un roman visuel en anglais, avec pas mal de termes techniques, et de références geek/otaku.

wpid-20150610_093712.jpgwpid-20150610_093551.jpg