Let’s make some Babies!

Jeu sorti le 4 Mars 2015 en Europe sur PSVita, et développé par Alfa System, il s’agit d’un Dugeon-RPG et le 2eme episode de la licence Oreshika. On y incarne un clan japonais au service de l’empereur , qui suite à la perte des instruments est entièrement décimé avant d’être maudit. Un Dieu ramène le/la chef du clan et 2 de ses lieutenants, mais leur apprends que la malédiction leur provoque des vies courtes ainsi que l’incapacité d’enfanter naturellement, le seul moyen de lever cette malédiction étant de vaincre celui qui a volé les instruments divins.

OreShika_2_screenshot

Le jeu commence en vous demandant de choisir le nom de votre clan, le sexe et le métier de vos premiers membres, avec les classiques épéiste, archer, lancier, ou encore danseur ou fusilier, Vous prenez ensuite le contrôle de votre clan, aidé par Kôchin la fille-belette, qui va vous aider à gérer votre village, et à partir à l’assaut des donjons pour récupérer les instruments divins. Dans votre village, vous pouvez construire des forges et des armureries pour améliorer l’équipement vendu, des temples à la gloire d’un ou plusieurs dieux, ou des apothicaires afin d’acheter médicaments qui rallongeront la vie des membres de votre clans. Ces magasins sont aussi utile en multi, pour les autres joueurs qui visitent votre village et peuvent venir y acheter objets, armes et armures. Une fois équipé, vous pouvez aller parcourir les donjons, et vaincre les démons qui s’y trouvent. Les ennemis sont visibles sur la carte à la manière d’un Chrono Trigger ou un Tales of, et comme dans ce dernier, attaquer les ennemis par derrière permet d’avoir l’avantage dans le combat. Vous avez le choix entre tuer tous les ennemis, ou vous focaliser sur leur chef, les autres fuyant dès que leur chef tombe, même si cela réduit alors l’XP gagné. Chaque combat commence par un roue de machine à sous, qui détermine les drops que vous aurez si vous battez le chef des ennemis. En plus de l’XP et les drops des ennemis, vous recevez de la ferveur, ferveur qui sert au rituel d’union, qui est le seul moyen pour votre clan d’avoir des enfants avec une des divinités du panthéon, plus vous avez de ferveur,  plus puissant sera le dieu, ou la déesse avec qui vous aurez un ou plusieurs enfants. De plus, plus votre clan monte en puissance, plus cette divinité va pouvoir monter dans la hiérarchie. Enfanter est aussi le seul moyen de transmettre les coups spéciaux, coups qui nécessite d’atteindre un certains niveaux dans les 3 statistiques de votre membre de clan, stats qui sont elle même divisé chacune en 4 éléments, eau, feu, air et terre. Visiter un donjon prends un mois entier, et à la fin du mois, vous avez le choix entre rentrer au village, ou rester un mois de plus, ce qui peut être risqué, car plus longtemps vos membres restent dans un donjon, plus ils fatiguent, et plus ils ont de chances de mourir jeune. Il est donc nécessaire d’enfanter tous les 12 à 15 mois, vos membres vivant rarement plus de 20 mois (plus si on utilise des remèdes de l’apothicaire). Heureusement Kôchin vous le suggère quand il est temps si vous lui demandez de vous aider à préparer votre mois.

C’est un jeu très complet, qui laisse tout de même le choix de sa difficulté selon que l’on souhaite y passer 30h ou 200, je le conseille donc aux très gros amateur de D-RPG sur console portable, qui aime faire et refaire des donjons en boucle pour grinder XP et Or, même si l’histoire est plus un prétexte au jeu plutôt qu’un raison en soi.

oreshika-tainted-bloodlines