La légende du Dragon Rouge

Il s’agit d’un anime de 12 épisode de la saison d’été 2015, issu du studio SilverLink auquel on doit le spinoff de Fate/Zero, Fate/kaleid liner Prisma Illya, et basé sur une partie de jeu de rôle avec les créateurs Gen Urobochi (Fate/Zero, Madoka), Kinoko Nasu (Kara no Kyoukai), Iduki Kougyoku (Mimizuku to Yoru no Ou), Ryohgo Narita (Durarara!!), et Simadoriru (membre du dounjin Stripe Pattern). Sur l’île de Nil Kamui, la paix règne en apparence après 7 ans de guerre qui a opposé Kouran à Nil Kamui, pendant que les alliés de ce dernier, le royaume de D’natia se sont retranché dans leur forteresse sans les aider, et pendant que le Dragon rouge, divinité tutélaire de l’île s’en est pris à des villages au lieu des protéger. Nous y suivons Hibiki, le fils de l’empereur mort dans l’incendie de la résidence impériale, qui aide à l’orphelinat qui s’occupe des enfants de citoyens mort pendant la guerre. Un jour, alors qu’il était au marché, il est témoin d’une attaque de l’armée de rébellion de Nil Kamui contre un contingent qui transportait un artefact censé aider à vaincre le Dragon Rouge, l’œil du Dragon. Lors du combat, l’artefact tombe à terre, avant de se jeter dans la poitrine d’Hibiki et fusionner avec lui, lui faisant alors entendre la voix du Dragon Rouge. Il devient alors l’enfant du contrat, pouvant invoquer le pouvoir du dragon rouge en échange d’un sacrifice humain, à condition que le sacrifié soit lié d’amitié ou de fidélité avec Hibiki. S’en suit alors une expédition croisé entre Kouran, D’natia et Nil Kamui, pour retrouver le Dragon Rouge et le vaincre.

Chaos-Dragon-image-547

L’anime est assez bien rythmé, et même si certains combats sont un peu bâclés par endroit, j’accroche assez à l’histoire, et j’en envie de connaitre la suite. A noter que l’image de fin de chaque épisode dresse la liste des suivants de Hibiki, et celle des sacrifiés au nom du pouvoir du Dragon Rouge.