Le livre des Ombres

Jeu d’horreur, sorti sur PSP et iOs en 2013 et traduit par XSeed Games, il s’agit de la suite de Corpse Party. Book of Shadows n’est pas la suite directe du 1er jeu, mais va plutôt raconter ce qui arrivé aux personnages qui n’avaient pas beaucoup été traités dans Corpse Party.

CPBookShadows_1

Nous allons donc suivre d’autres aventures des élèves de l’académie Kisaragi, mais aussi d’élève du lycée Byakudan, et de l’académie Paulownia. Contrairement au premier opus, il ne s’agit pas d’un jeu en 2D vu de dessus, mais d’un Visual Novel doublé d’un Point and Click. Chaque salle n’est visible que d’un seul angle, et il faut sélectionner avec le stick gauche les objets à inspecter/utiliser, les objets de notre inventaire étant automatique utiliser si c’est possible. Pour se déplacer entre les salles, il est nécessaire de sortir la carte et sélectionner la salle que l’on souhaite rejoindre, les salles inaccessible (car bloquée ou fermée) étant grisée. Le jeu ajoute la possibilité de sauver à n’importe quel moment (alors qu’il fallait avant utiliser une des bougies disséminées dans l’école), ainsi qu’un barre de « darkening » qui se remplit lorsqu’on regarde des cadavres ou agit avec des objets hantés, et qui, lorsqu’elle est remplie, teint l’écran de rouge, provoque des hallucinations, et parfois même débloque des mauvaises fins. Le jeu permet aussi de visualiser toutes les CGs, ainsi que celles du 1er si vous avez un sauvegarde de celui-ci (qu’elle soit finie ou non). Vous avez aussi accès à toutes les musiques du jeu, ainsi qu’à de courts présentations de différents doubleurs de personnages. Avoir une sauvegarde du premier jeu offre permet d’accéder au 8eme et dernier chapitre, qui nécessite autrement d’avoir obtenu toutes les autres fins, bonnes comme mauvaises.

book-of-shadows-trap

Le jeu est plus court que le 1er, même si certains événements nécessite d’aller et venir entre les différentes pièces déjà visitées, ce qui n’est pas toujours très intuitif. La tension reste palpable, et le son binaural est saisissant, plusieurs fois, j’ai été surpris par un son venant d’un côté, qui m’a fait tourner la tête avant de me rendre compte qu’il s’agissait d’un son venant du jeu. Tout comme le premier, le jeu est entièrement en anglais avec des doublages uniquement en japonais. Les histoires sont intéressantes, mais sont clairement Fan Service, et n’intéresseront que ceux qui ont fini et aimé le 1er, les autres ne comprendront pas tous aux relations entres les personnages. Il est comme le 1er, dispo sur le PSN de la Vita pour 9.99€: lien